Logo Force Ouvrière
Confédération Générale du Travail Force Ouvrière
141, avenue du Maine - 75680 PARIS CEDEX 14
Tél.: 01 40 52 82 00 - Fax.: 01 40 52 82 02
Union Départementale FO 30 - Gard

Bourse du Travail
5 rue Bridaine
30000 - Nîmes
Tél. : 04 66 36 67 67
Fax : 09 57 39 65 08


secretariat@fo30.org
afoc@fo30.org (association des consommateurs)
Twitter : @ForceOuvriere30


  • Contactez-nous
  • Syndiquez-vous
  • Espace Militants








Imprimer Envoyer
Combattre l’austérité, combattre “ la Règle d’or”

COMBATTRE L’AUSTERITE, COMBATTRE “LA REGLE D’OR”

Dans un contexte social, économique et financier qui se détèriore jour après jour, frappant sans cesse les salariés actifs, chômeurs et retraités du département, l’UD FO du Gard tient à réaffirmer aux pouvoirs publics, au patronat et aux élus son opposition à toutes les mesures d’austérité, d’où qu’elles viennent, qui ne font qu’aggraver les conséquences de la crise.

L’UD FO du Gard, en conformité avec les positions unanimes des instances dirigeantes de la Confédération FO, rappelle que cette crise n’est pas autre chose que la crise systémique du capitalisme dans lequel la recherche effrénée du profit par les détenteurs de capitaux accumulés au fil des décennies sur l’exploitation du travail salarié n’a plus comme débouché que la spéculation sur le crédit des particuliers, des entreprises et des états.
Les conséquences pour : - les particuliers, ce sont les “subprimes” qui ont déclenché la crise ; - les entreprises, ce sont les restructurations et délocalisations sans fin ; - les Etats, la dette fabriquée par le recul de la souveraineté nationale qui a consisté à priver chaque Etat du droit d’emprunter à sa banque centrale pour l’obliger à s’endetter auprès des spéculateurs..

De ce point de vue, l’UD FO du Gard réaffirme que la dette que l’on veut nous faire payer n’est pas celle des salariés. Ils n’ont donc pas à la payer.

C’est dans ce contexte que l’UD FO du Gard, avec sa Confédération, appelle ses syndicats et plus largement les salariés à prendre conscience de l’urgente nécessité qu’il y aura à se mobiliser pour combattre cette « dictature de la dette » qui sacrifie les dépenses les plus essentielles pour réduire un endettement public dont les salariés ne sont pas responsables.

L’UD FO du Gard, avec sa Confédération, met en garde les salariés sur les deux traités décidés dans le cadre de l’Union Européenne, traités du Mécanisme Européen de Stabilité MES et de Stabilité, coordination et gouvernance TSCG appelé aussi « Pacte Budgétaire Européen » PBE. Ce sont les deux faces d’une même pièce conduisant à plus d’austérité, à créer une « Europe des sanctions » et à des transferts de souveraineté. Ils ne sont pas amendables ou aménageables : ils doivent être rejetés.

Lors de l’examen par le Parlement, la confédération FORCE OUVRIERE s’adressera aux Parlementaires pour leur demander de ne pas voter ce TSCG ou PBE.
L’UD FO du Gard appuiera la mobilisation des salariés allant dans ce sens.

Nîmes, le 19 juillet 2012



  • Digg
  • Del.icio.us
  • Facebook
  • Google
  • Technorati
  • Live
  • MySpace
  • Scoopeo
  • Wikio
  • Furl
  • Blogmarks
  • Reddit
  • Mister wong
  • Viadeo


Totale de visites pour cet article : 1050

Union Départementale FO 30 - Gard

Bourse du Travail
5 rue Bridaine
30000 - Nîmes
Tél. : 04 66 36 67 67
Fax : 09 57 39 65 08

secretariat@fo30.org
afoc@fo30.org (association des consommateurs)
Twitter : @ForceOuvriere30