EVS/AVS communiqué de la fédération FO après l’audience au ministère

, par udfo30

Le premier ministre a qui les syndicats avaient demandé audience a mandaté M Darcos pour recevoir les organisations syndicales.

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de la FNEC FP FO :

EVS : Communiqué de la FNEC FP FO

Publié le 29 mai 2009

Il faudra qu’on nous entende ! Il faudra qu’on nous réponde !

150 délégués de 25 départements, une délégation de la FNEC FP FO, d’EVS-AVS et du SNUIPP de la région parisienne remettent plus de 25 000 signatures qui exigent qu’aucun EVS-AVS ne soit au chômage fin juin
Alors que chaque jour, ce sont plus de 3 000 salariés qui se retrouvent au chômage.
Alors qu’il est annoncé plus de 10 000 suppressions de postes dans la Fonction Publique.
Ce sont 32 000 contractuels qui perdaient leur emploi fin juin !
Face à cette situation, les ministères se renvoient la balle pour ne pas satisfaire les légitimes revendications des salariés. Comme s’il suffisait de cacher une revendication pour qu’elle n’existe plus.
Nous n’acceptons pas le cynisme des pouvoirs publics qui, comme le préfet du Pas de Calais, déclarent qu’il faut un « turn over » dans les contrats aidés et que les EVS doivent céder leur place à d’autres.
Nous n’acceptons pas la généralisation de la précarité et de la misère.
A six semaines de la fin des contrats, nous n’acceptons pas la fin de non recevoir de Monsieur FILLON, qui refuse d’entendre les revendications de dizaines de milliers de salariés menacés de perdre leur emploi.
Nous n’acceptons pas que la seule perspective de mobilisation soit renvoyée à une énième journée d’action le 13 juin, dont on sait à l’avance qu’elle n’aboutira à rien.
Ce 27 mai dans des dizaines de départements, des rassemblements d’EVS-AVS et d’enseignants, avec les organisations syndicales, ont eu lieu devant les préfectures et des délégations ont été reçues par les préfets et les inspecteurs d’académie.
Des dizaines de milliers de signatures ont été recensées.
C’est maintenant qu’il faut s’adresser aux enseignants de toutes catégories, aux parents d’élèves pour multiplier les prises de position, faire signer massivement les pétitions exigeant dans l’unité des organisations syndicales le réemploi de tous les EVS-AVS.
C’est maintenant, en urgence, qu’il faut multiplier les interventions et délégations à tous les niveaux, auprès des pouvoirs publics, des parlementaires, des recteurs et inspecteurs d’académie
.
La FNEC FP Force Ouvrière demande à ses syndicats et sections, de prendre toute leur place et responsabilité, avec les Unions Départementales FO dans cette mobilisation. Elle les invite à faire remonter les comptes rendus de délégation, les prises de position, les pétitions que nous transmettrons au premier ministre.