L’UD FO communique.

, par udfo30

Plus que jamais, l’heure est à la grève interprofessionnelle pour le retrait de la contre-réforme des retraites.

L’Assemblée Générale des syndicats FORCE OUVRIERE du Gard, réunie le 28 septembre à Nîmes, constate qu’encore une fois, par la grève et les manifestations massives, le 23 septembre, les salariés ont montré leur volonté que la contre-réforme gouvernementale des retraites soit abandonnée.

Le gouvernement continue a essayer de jouer la montre en espérant que les manifestations et journées d’actions espacées lui laisseront le loisir de terminer le court débat qu’il a organisé dans un parlement aux ordres.

Dans ce contexte, les Responsables des syndicats et sections syndicales FO du Gard en appellent à tous leurs militants et à tous les salariés pour leur dire :

plus que jamais, dans les délais les plus brefs, comme le propose depuis quatre mois la confédération FO à l’ensemble des autres organisations syndicales, l’intersyndicale nationale dont elles font partie doit appeler à la grève interprofessionnelle pour le retrait de la contre-réforme.

Seul, un rapport de force établi par un blocage du pays contraindra le gouvernement à retirer son texte, qui n’est ni amendable, ni négociable, et à ouvrir de véritables négociations pour un financement immédiat et pérenne des retraites.

C’est sur la base de cette proposition que les syndicats FO du Gard seront présents lors des rassemblements et manifestations du 2 Octobre dans le département. Ils appellent leurs adhérents et les salariés qui manifesteront à exiger le retrait de la contre-réforme et à exprimer leur aspiration à ce que dans l’unité toutes les organisations syndicales appellent à la grève interprofessionnelle pour l’obtenir.