CAC 40, revendications et dividendes La question de la grève générale est à discuter dans les entreprises

, par udfo30

80 milliards d’euros de profits pour les entreprises du CAC en 2008 !

- 13,9 milliards d’euros de profit pour Total !
- 7 milliards d’euros pour relancer le secteur automobile (à la condition qu’il restructure, c’est-à-dire qu’il supprime des emplois, ce dont il ne se prive pas ) !
- 428 milliards d’euros promis par l’Etat aux banques !
- 27,8 milliards d’euros d’exonérations de cotisations patronales en 2007 ! 10 milliards d’exonération de la taxe professionnelle !
- 17 milliards de bouclier fiscal pour les plus fortunés etc.

et ... de l’autre côté, 2,6 malheureux petits milliards d’euros octroyés le 19 février par Sarkozy aux plus modestes d’entre nous sous forme de primes et d’allégements fiscaux !

Et toujours zéro pour les salaires !

Qui pourrait croire que cette insupportable injustice puisse perdurer plus longtemps alors qu’on dénombre un chômeur supplémentaire par minute ?

Les salariés Guadeloupéens unis pour leurs revendications, en particulier pour les 200 €, ont montré la voie.

Pour l’union départementale FO du Gard, les choses sont claires : si le gouvernement ne veut pas satisfaire les revendications, alors la question de la poursuite de la grève jusqu’à satisfaction des revendications_comme en Guadeloupe_sera posée.

L’union départementale appelle d’ores et déjà ses syndicats et sections syndicales à se réunir, à provoquer ensemble des assemblées générales, à définir les revendications et provoquer des prises de positions allant dans le sens de la poursuite de la grève en cas de non satisfaction des revendications.