Le mouvement 2009 n’est pas encore terminé !

, par udfo30

Le mouvement 2009 n’est pas encore terminé !
Le SNUDI FO continue à défendre les revendications des collègues

Lors de l’audience de la FNEC FP FO avec le SNUDI FO auprès de M. Le Recteur, mardi 16 juin (lire l’article du SNUDI FO ci-joint), M. le Recteur a annoncé : «  A l’automne, j’essaierai d’organiser une réunion académique, pour essayer d’améliorer la procédure du mouvement, si nécessaire, sur la base des propositions des IA et demanderai également leurs propositions aux organisations syndicales… ».

Pour le SNUDI FO l’heure n’est pas aux bilans mais toujours à l’exigence du retrait de la circulaire ministérielle, du retrait des circulaires départementales et du retour à un mouvement basé sur un barème objectif, contrôlable par les délégués du personnel, avec toutes les CAPD d’affectation des collègues.
Le SNUDI FO n’attendra pas l’automne alors que des collègues ne sont toujours pas affectés à ce jour :
- affectation des collègues TD le 26 juin
- affectation d’une centaine de collègues sans poste à partir du 27 août

Sans parler de tous ces collègues qui expriment leur colère devant la complexité, l’incohérence et les dangers de ce mouvement : le SNUDI FO connaît parfaitement le « ressenti » des collègues, et, depuis le début, défend leurs revendications et continuera à les défendre.

Parce que ce mouvement remet en cause le droit à mutation de chaque fonctionnaire non plus en fonction de ses vœux mais en fonction des besoins de l’administration dans le cadre de la mise en œuvre de la RGPP, le SNUDI FO demande :
- que les collègues sans postes puissent reformuler leurs voeux sur des postes précis sur tous les postes vacants et qui vont se libérer d’ici le 27 août.
- que les collègues qui ne sont pas d’accord avec leur affectation suite à un vœu sur zone géographique ou sur un « vœu commune » puissent reformuler leurs vœux sur poste précis.
De plus, le SNUDI FO continue à accompagner tous les collègues qui estiment avoir subi un préjudice et à défendre leurs dossiers.

Parce que ce mouvement remet en cause les instances paritaires et le contrôle des opérations de mutation par les délégués du personnel, le SNUDI FO continue à exiger que les affectations de rentrée se fassent comme avant, lors d’une CAPD de rentrée, avec contrôle des vœux par les délégués du personnel.

Le SNUDI FO demande donc une nouvelle audience avec l’Inspecteur d’Académie avec rassemblement de tous les collègues devant l’Inspection Académique pour soutenir cette audience mercredi 1er juillet à 11h00.

Il est encore temps de corriger les injustices de ce mouvement et de rétablir la CAPD de rentrée !

Le SNUDI FO s’adresse à nouveau à toutes les organisations syndicales du département afin d’appeler ensemble à ce rassemblement.

SNUDI – FO


Section du Gard – 5 rue Bridaine 30 000 NIMES Tel et Fax : 04 66 67 79 99 – Courriel—> snudi-fo.30@laposte.net


Le syndicat vous aide, aidez le syndicat.