Mouvement 2009 (enseignants 1er degrés)

, par udfo30

Voir aussi le dernier article publié sur le mouvement 2009 en cliquant ICI.

Pour le SNUDI FO, l’heure n’est pas à demander à l’administration un bilan de ce mouvement en attendant l’an prochain, mais bien à appeler à la mobilisation de tous les collègues du département pour obtenir le retrait de ce mouvement :

- " ... non réglementaire car fondée sur aucun texte réglementaire,

- illégitime puisque rejetée à l’unanimité par la CAPD,

- inégalitaire car non appliquée aux collègues entrant sur le département,

- illégale au regard de l’affectation des enseignants stagiaires ! "

Voilà ce que le SNUDI FO a déclaré à l’IA lors de la CAPD du mouvement du 26 mai, au sujet de sa circulaire départementale.

Vous lirez dans l’article suivant la déclaration liminaire complète des délégués du personnel du SNUDI FO.

A l’issue de cette CAPD,
- 532 collègues seulement ont été affectés alors que l’année dernière ils étaient plus de 800.
- 83 collègues sont arrivés sur un poste qu’il n’avaient pas choisi suite à un vœu géographique, avec aucun contrôle possible sur ladite affectation dans la mesure où la gestion de ces postes sur zone se fait selon un logiciel que même l’administration ne maîtrise pas.
- 153 collègues se retrouvent sans poste, dont 92 PE2 (sur 95) qui devaient être « protégés » par ce nouveau mouvement !

L’IA met en place un groupe de travail pour les sans poste : 153 collègues pour une quarantaine de postes vacants ou libres après le mouvement.
Les affectations se poursuivront donc au fur et à mesure que les postes se libèreront.
Le groupe de travail aura lieu le 8 juin : d’ores et déjà, nous demandons aux collègues sans poste de nous faire parvenir avant le 8 juin un état précis de leurs vœux (type de poste, préférence géographique...), avec double à l’IA, afin que le SNUDI FO puisse défendre chaque dossier des collègues sans poste.
Pour ce groupe de travail, 2 listes vont être établies par l’administration :

  • une pour les PE2 dans laquelle seront retirés tous les postes spécialisés et les directions (les PE2 n’obtiendront ces postes que s’ils en formulent la demande)
  • une autre pour les titulaires.
    Toutes les nominations se feraient à titre provisoire !!!!

L’affectation des TD se fera lors d’un groupe de travail le 26 juin.
Un groupe de travail préalable examinera les couplages (vers le 10 juin) : faites-nous remonter vos demandes de couplages.

Par ailleurs, la saignée sur les postes RASED continue en catimini puisque l’IA a laissé entendre que les 6 postes non pourvus, à l’issue du mouvement, de maîtres E et G risquent fort d’être « gelés » puisqu’ aucun collègue ne pourra être affecté ces postes sauf s’il a la spécialité.
L’IA récupèrerait ainsi 11 postes (5 gelés en catimini avant le mouvement et 6 restés vacants à l’issue du mouvement) qu’il dit envisager de transformer en poste brigade pour la prochaine rentrée !

Une autre situation alerte particulièrement notre attention : celle des 2 CLIS de l’école Courbet à Nîmes.
Sous le prétexte que les effectifs cumulés des 2 CLIS ne seraient que de 7 élèves, l’IA annonce le « gel » de la CLIS 4 et prétendrait intégrer ainsi les élèves de cette classe à ceux de la CLIS 1 sans aucun respect des orientations et de l’option nécessaire pour chaque handicap d’élève.
Le SNUDI FO a demandé solennellement à l’IA de retirer sa proposition.
Le SNUDI contacte les enseignants de l’école Courbet pour envisager la suite à donner à cette affaire.

Concernant les bonifications accordées aux stagiaires PE2 lésant des collègues titulaires et celles refusées aux entrants dans le département, le SNUDI FO invite tous les collègues concernés à contacter le SNUDI FO pour engager les recours.

Enfin, lors de cette CAPD, a été examiné le classement des collègues pouvant accéder à la hors-classe des PE.
Le contingent n’est toujours pas connu.
Seul le SNUDI FO s’est opposé à la modification du barème proposée par le ministre, en dehors de toute discussion avec les organisations syndicales, donnant la possibilité aux IA d’octroyer 1 point supplémentaire à des directeurs "méritants".
L’IA du Gard a proposé de mettre 1 point à tous les directeurs.
Il n’en demeure pas moins que le contingent alloué pour la hors-classe n’est pas prévu en augmentation.
Le SNUDI FO a donc demandé à l’IA de ne pas, pour autant, léser les collègues adjoints qui étaient classés sur la liste initiale comme pouvant accéder à la hors-classe des PE et a demandé que le contingent du Gard soit abondé.
L’IA a répondu qu’il ferait remonter au ministère notre demande.

Les délégués du personnel du SNUDI - FO :
Fabienne FOURCADE, Pascal GASQUET, Béatrice LAFON, Céline FERNANDEZ


Voir aussi cet article.